jeudi 18 décembre 2014

Papier cadeau A4 à télécharger.

Pour les petits cadeaux de dernière minute ( genre la petite boîte de Playmos achetée à la barbare au dernier moment et "yapludepapierjevaisdécéder"), je vous propose de télécharger ces trois modèles de papier au format A4 et d'imprimer les pdf. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le lien.

Je vous souhaite un bon empaquetage !

Ces pdf sont en téléchargement libre et gratuit mais ils ne sont pas libres de droit et restent ma propriété. Toute reproduction pour un usage commercial est donc interdite. Merci d'avance :-)



Papier cadeau ours


Papier cadeau gris ronds blancs


Papier cadeau vert ronds crème



lundi 1 décembre 2014

Un an.

Un an. Un an de larmes. Un an à essayer d'accepter que non il n'y en aura pas de deuxième, jamais. Un an à se dire que son ventre est tout sec et que les bébés ne veulent plus s'y accrocher et qu'il faut bien l'intégrer nom de dieu car la vie continue. Un an de rêves récurrents magnifiques pleins de bébés sublimes et de réveils cauchemardesques avec le ventre désespérément vide. Un an à essayer de ravaler mon chagrin à chaque dessin de ma fille avec " la grande fille, la moyenne fille, la petite fille maman ". Un an à essayer de ne pas souler les copines avec ça. Un an d'une solitude à botter le cul.

Mais des rires quand même. Je vis avec des clowns, c'est ma chance. Un vieux clown de 40 ans et des miettes de biscotte, imitateur doué, prêt à tout pour m'arracher un sourire, et un petit clown de 6 ans et des miettes de gâteau au chocolat, prête à tout pour me faire rire. Un an de chatouilles, d'imitations en tous genres, de grimaces et d'histoires de saucisses qui parlent dans un four à micro-ondes. La vie qui continue.

Effet inattendu de tout ça, mon calendrier interne en est tout tourneboulé. La nouvelle année commence désormais le 1er décembre pour moi. Je vous souhaite donc une belle et douce année. Avec de l'amour et des joies, petites et grandes, dedans. Je vous embrasse mes loulous.

dimanche 16 novembre 2014

Les grandes affiches... et leur petite histoire.

Il y a toujours une histoire derrière mes affiches. Oh, de la petite historiette de rien du tout, un souvenir d'enfance, un mot de ma fille, un animal que j'aime, des petites trucs du quotidien, bref, les petites choses de ma vie...
Prenons l'exemple de l'ours. Mon ours à moi de quand j'étais petite, je l'ai perdu dans un déménagement quelques mois avant la naissance de ma fille. Le truc stupide, la boulette, j'ai confondu deux cantines et ai laissé la bonne sur le trottoir, pleine de mes peluches d'enfance préférées, et ai gardé la mauvaise, vide de mes souvenirs. Drame. Voilà, j'ai abandonné Martin, mon vieil ours, sur un trottoir. Et du coup, j'ai été orpheline d'ours en peluche. Là, ça me fait un pincement désagréable en haut à gauche, et une petite boule dans la gorge, rien qu'à l'écrire.
Les ours en peluche, j'en mettrais partout si je ne me raisonnais pas. 




Pour les deux autres affiches, c'est une autre histoire. Les animaux, c'est une histoire d'amour familiale. Chacun d'entre nous en est dingue à la maison et il ne se passe pas un jour sans que nous devisions très sérieusement ou pas sur le sujet. Naturellement, ils tiennent une place importante dans mon travail et cette fois-ci j'avais très envie de dessiner des animaux et leurs petits. Les ratons laveurs, c'est parce que j'avais une brosse en forme de raton laveur quand j'étais petite (si ça existait dans les années 70 !), et que je rêvais d'en adopter un. Pour me situer question raton laveur, je suis celle qui peut se remettre en boucle 100 fois la vidéo du raton laveur qui vient piquer les croquettes du chat et se tire sur ses p'tites pattes arrière, à voir ici. Le raton laveur, ça a l'air timide et craintif comme ça, mais c'est un genre qu'il se donne. En fait, il te fait croire qu'il est craintif pour mieux venir piquer les croquettes du chat. Il te fait ses petits yeux tout malheureux et bim tu te retournes, il t'a piqué ton pépito. D'où le raton laveur caché derrière le cadre. En fait, c'est juste un raton laveur qui veut te piquer ton goûter. Et pour ceux qui se demandent ce que peut bien vouloir dire l'inscription Procyon lotor, c'est raton laveur en latin. Parce que que ça fait quand même classe dans la cour de récré de balancer aux copains: " Et ben toi, tu sais même pas dire raton laveur en latin ! ". Le latin c'est un peu comme une langue magique, j'aime bien l'idée que les enfants se l'approprie et joue avec.




 Pour les manchots ( je rappelle que ce sont les papas manchots qui couvent les oeufs et s'occupent des bébés manchots pendant que maman manchot va chez le poissonnier ), j'avais envie de quelque chose de très minimaliste pour mettre en évidence les courbes incroyables de leur corps. Et puis j'adore que les papas s'occupent aussi de leurs petits.




Voilà, les affiches vont arriver progressivement dans la boutique en ligne, elles seront dans un format 50 x 70 cm  parce que j'avais très envie de travailler enfin sur des plus grands formats. J'espère que vous les aimerez.

A très vite.

Et merci à vous d'être là...

mercredi 8 octobre 2014

Affiches, frais de port offert jusqu'au 17 octobre 2014.

De nouvelles affiches arriveront dans la boutique début novembre ainsi que les coussins lapins qui feront leur retour. Pour patienter et pour me faire pardonner ce si long silence, les frais de port sont offerts sur les affiches format A3 ou 30 x 40 cm jusqu'au 17 octobre minuit avec le code promo OCTOBRE ( Pour la France uniquement ).

A tous ceux et celles qui m'ont envoyé des mails ces dernières semaines et à qui je n'ai pas encore répondu, je vous supplie de me pardonner, je n'ai vraiment pas eu le temps. Je vous montre très vite pourquoi ( genre la semaine prochaine :-). Je vous donne un petit indice en dessin...








dimanche 21 septembre 2014

Un accident.

 En préambule, amateur d'hémoglobine et de drame urbain passe ton chemin, j'ai ma dose. Les qui s'arrêtent pour se faire un petit shoot de frissons sur le compte d'un gamin hurlant, ceux qui téléphonent à leurs potes pour leur raconter et prennent une tite photo comme ça discret mais en fait non ça se voit quand même, je leur ferai bien faire un petit stage à Garches pour vider les bassins des accidentés graves de la route. Allez, bon vent !

J'en viens au fait. Cette semaine, j'ai vu un enfant et son papa voler au dessus d'une voiture et retomber avec une violence inouïe sur le bitume. Je ne sais pas comment le dire autrement; il peut y avoir une complaisance à décrire l'effroi et je ne veux pas. Alors pas de suspens pourri, ces deux là ont eu, dans ce fracas assourdissant de tôle qui n'annonçait que le pire, une chance comme on n'en a qu'une fois dans la vie, insolente. Des blessures certes mais si peu au regard de la violence du choc. Rien de vital, rien qui ne laissera, une fois guéri, de séquelles physiques. La peur, c'est une autre histoire.

Petit point sécurité fraîchement empirique:

- Tu empêcheras un accidenté de la route d'enlever son casque même s'il te supplie pour ça. Tu te contenteras de lui soulever doucement sa visière qu'il puisse respirer et de détacher sa sangle.

- Tu ne conduiras pas ton scoot ou ta moto en claquettes ou en tongs. Jamais. Ici les tongs ont explosé sous le choc et les pieds ont morflé.

- Tu auras une mentonnière à ton casque et a fortiori celui de ton enfant aussi.

- Ton enfant aura des protections adéquates pour protéger son petit corps encore plus vulnérable que le tien je le rappelle. Le jean n'est pas une protection. Là, c'est un tibia qui n'a pas résisté.

- Même si la loi autorise le transport des enfants en deux roues motorisés, il n'est pas inutile de rappeler que les traumatologues le déconseillent fortement aux enfants en dessous de 12 ans. Et si la loi ne rend pas obligatoire le port d'un matériel de protection, a fortiori pour les enfants, c'est que la loi est insuffisante. Je sais que les consignes de sécurité et interdictions en tous genres, qui ont tendance à se multiplier comme les petits pains, sont vécues parfois comme liberticides par certains, sans omettre le coût qu'elles engendrent. Mais c'est sans doute parce qu'ils n'ont pas vu voler un enfant par dessus une voiture comme un pantin désarticulé.




Voilà, a priori, ils vont bien.  Nous aurons très probablement bientôt des nouvelles. Nous en espérons de bonnes.














mercredi 13 août 2014

Affiche cocotes en papier ( ou la vilaine petite cocote ).

C'est bientôt la rentrée ! Et bientôt le temps des cocotes en papier ! Une nouvelle affiche à paraître en format 30 x 40 cm disponible début septembre dans la boutique.




lundi 11 août 2014

Retour.

Elles sont passées aussi vite qu'une averse d'été. Les vacances sont finies. Le ciel a souvent été gris mais le pays de mes vacances où j'ai planté mes racines n'a pas besoin du bleu du ciel pour être beau. Je vous emmène avec moi y faire une petite promenade...


Là-bas, la couleur mint n'a jamais cessé d'être à la mode depuis les années 60...




Là-bas, les vitrines sont vides et les enseignes n'indiquent plus rien que les souvenirs d'un passé prospère...






Là-bas, on ne sait jamais si les fenêtres et les portes, souvent closes, dissimulent des habitants invisibles ou les vestiges d'un passé en ruine...
 













Là-bas, les murs crient leur résistance à un monde qui dévore les hommes et leur histoire...

 
Et puis, parfois, une fenêtre ou une porte s'ouvrent. Deux chats paressent sous le soleil timide, le linge qui sèche fait une ombre au-dessus du vieux banc, un enfant joue derrière le vieux rideau fatigué. La vie est toujours là; les enfants et les chats savent mieux que nous la célébrer.








mercredi 25 juin 2014

Nouveautés.

Enfin les nouveautés sont en ligne et disponibles dès maintenant dans ma p'tite boutique !

Pour information la boutique sera fermée de mi-juillet jusqu'à la fin de la première semaine d'août ( je vous donnerai des dates plus précises d'ici peu ).

La p'tite Madeleine profitera de ses vacances, qui ne seront donc pas complètement des vacances, pour peaufiner les nouveautés de la rentrée qui seront... de grande taille :-)



Le papillon bleu format 21 x 29,7 cm


Le grand bazar format 21 x 29,7 cm


La tête dans les nuages format 30 x 40 cm

lundi 23 juin 2014

Concours I love my kids; une affiche La p'tite Madeleine à gagner sur le blog By Paulette.

Pour le concours fêtant l'anniversaire de la boutique en ligne I love my Kids ( je vous en ai parlé la semaine dernière ici ), vous pouvez gagner une affiche Le lapin à rayures sur le blog By Paulette aujourd'hui. Allez c'est parti !
Et n'oubliez pas les autres cadeaux à gagner jusqu'au 27 juin !

Bon anniversaire I love my kids !




lundi 16 juin 2014

Anniversaire I love my kids.

La très jolie boutique en ligne I love my kids fête son premier anniversaire. Une boutique qui propose une très belle sélection de marques comme Les jouets libres , Lapin & me , Les éditions Grains de sel , Claire & Pierre éditions ( mes chouchous à moi ) et plein d'autres jolies marques. Pour fêter l'évènement, de jolis blogs vous proposeront chaque jour jusqu'au 27 juin des concours pour gagner des cadeaux. Pour suivre au jour le jour le calendrier des concours vous pouvez vous abonner au fil d'actualité de la page Facebook I love my kids.
La p'tite Madeleine est heureuse de faire partie de cette aventure. Vous pourrez gagner une affiche sur le blog By Paulette le lundi 23 juin. Je vous en reparlerai pour que vous n'oubliiez pas :-)

Je vous souhaite une belle soirée !




DIY spécial coupe du monde ( sa race ! )

Des drapeaux fleurissent un peu partout aux fenêtres en ce moment. Vous aussi vous voulez un beau drapeau ?  Alors ce DIY est pour vous !

Mon drapeau à moi il est fait avec des tissus de mamie parce que j'en ai plein mes tiroirs mais ça fonctionne aussi avec plein d'autres tissus.

Pour confectionner un drapeau, il faut:

- 1 gabarit pour découper les rectangles de tissu. Le mien mesure 17 cm sur 31 cm mais si vous voulez un drapeau plus grand encore, vous faites comme vous voulez. Je l'ai découpé dans du papier patron mais un rectangle en papier standard fera tout aussi bien l'affaire.
- 3 morceaux de tissus différents de votre choix.
- épingles
- craie pour tissu
- 1 paire de ciseaux
- fil à coudre
- machine à coudre ou des petits doigts agiles pour une couture à la main
- 1 bout de bois ou baguette de bois


Pliez votre tissu en deux. Soit vous fixez votre gabarit avec des épingles et découpez tout autour soit vous reportez avec une craie à tissu la forme sur le tissu. Si vous optez pour la seconde solution, fixez quelques épingles pour que le tissu plié en deux ne bouge pas au moment où vous dessinerez le contour du gabarit. Découpez le rectangle dessiné à la craie.
Vous devez répéter cette opération 2 fois pour les 2 autres tissus. Vous obtenez 6 rectangles ( 3 fois 2 rectangles de tissu identique ).
Assemblez bord à bord ( endroit contre endroit ) avec des épingles les 3 rectangles de tissus différents. Faites cette opération 2 fois. Vous avez maintenant les deux faces de votre drapeau. Coudre les rectangles ensemble. Une fois cette opération faite pour les deux faces du drapeau, mettez vos deux morceaux endroit contre endroit pour les assembler ensemble. Coudre ensemble sur 3 côtés, laisser le grand côté du bas sans couture. Retournez votre ouvrage sur l'endroit. Faites un petit ourlet à l'intérieur. Coudre ( couture apparente ) maintenant le grand côté en bas mais en laissant une ouverture suffisante sur un des bords verticaux pour pouvoir y glisser un bout de bois ou bâton qui servira à pouvoir accrocher votre drapeau. Pour ma part, j'ai piqué un bout de bois à ma fille dans sa collection de "boutsdeboispommesdepinmarronsglands", mais si vous n'en avez pas, un petit tour au square près de chez vous s'impose. La taille de l'ouverture dépendra de la circonférence de votre bout de bois. J'ai laissé pour le mien une ouverture d'environ 1,5 cm. Enfin, tracer un trait à la craie le long du bord où se trouve la petite ouverture et faites une couture le long de ce trait sur toute la largeur. Vous glisserez votre bout de bois ou baguette dans la petite ouverture laissée sur le bord et il tiendra en place grâce à cette dernière couture.

Voilà, et si on mettait plein de drapeaux à fleurs et à petits pois aux fenêtres ?

PS: Fuck le nationalisme !








jeudi 12 juin 2014

La grande école.

Elle va bientôt rentrer à la grande école. Elle, elle n'a pas peur. Moi je me liquéfie chaque fois que j'y pense. Bon, elle n'a pas peur d'accord, mais il faut bien avouer quand même qu'elle n'en a pas encore très envie de cette grande école. Elle a bien compris qu'il lui faudrait plus travailler et moins jouer et ça, " c'est vraiment trop nul " ! Alors on imagine toutes les deux une école où les animaux seraient autorisés. Parce que les leçons avec un chien ou un chat sur les genoux, c'est quand même plus rigolo !

Je dédie ce post et cette illustration à tous les parents qui comme moi feront bientôt leur rentrée à la grande école.



mardi 3 juin 2014

Carnet de notes " Stop bazar ", DIY dedans.

C'est un grand bazar dans ma tête. Pour ne rien oublier de tout ce que j'ai à faire, je m'entoure de carnets de notes sur lesquels je consigne absolument tout, de la liste des courses à mes idées de travail. Et quand tout va bien, je n'oublie pas de relire ces listes que je dresse inlassablement :-)

Je partage aujourd'hui avec vous un petit DIY pour que vous puissiez réaliser facilement un petit carnet comme les miens ( et pour qu'accessoirement ce soit moins le bazar là-haut ).

Matériel:
- Une feuille bristol blanche format A4 pour la couverture, à imprimer grâce au pdf ci-dessous
- Plusieurs feuilles blanches de papier standard format A4 pour les feuilles intérieures, à imprimer grâce au pdf ci-dessous
- Une paire de ciseaux
-Une aiguille à coudre
- Un peu de fil à broder de la couleur de votre choix.
- Fichier pdf couverture
-Fichier pdf pages intérieures

Pour le réaliser vous aurez besoin d'un feuille de papier assez rigide pour constituer le couverture. Une fois imprimée, pliez la verticalement. J'ai utilisé ici une feuille bristol format A4 205 grammes qui fait parfaitement l'affaire et qu'on trouve par paquets de 100 pour quelques euros. Vous aurez besoin aussi de feuilles standard format A4 pour les pages du carnet que vous imprimerez recto verso et que vous plierez en deux verticalement une fois imprimées. Vous déciderez vous-mêmes du nombre que vous souhaitez imprimer ( ça dépend si c'est un petit bazar ou un grand bazar dans votre tête ). Pour un meilleur rendu, pliez les une par une plutôt que le paquet d'un seul coup. Une fois pliées, vous les mettez ouvertes les unes par dessus les autres et vous repliez à nouveau. Pour que les bords soient bien nets, il faudra couper quelques millimètres sur le bord des feuilles pour qu'elles arrivent toutes au même niveau sur le bord quand le carnet est fermé. Pour ma part, j'ai utilisé un massicot mais si vous n'en avez pas ( oui je me rends bien compte que tout le monde n'a pas un massicot même si c'est le bazar dans ma tête ), tracez une ligne au crayon sur le bord, le long de laquelle vous découperez. Plus vous aurez de pages plus vous aurez cet effet " escalier " sur le bord  et plus vous devrez tracer des lignes pour égaliser je ne vous le cache pas ( d'où le massicot:-)

Pour relier la couverture aux pages, ouvrez le carnet à la page du milieu. A 3 centimètres du bord haut ET bas, faites un petit point au crayon qui marquera l'endroit ou vous allez faire un trou pour le passage du fil. Faites à 3 centimètres de ces deux points vers l'intérieur, un deuxième point. Une fois ces petits points marqués, percez un trou sur l'emplacement de chacun d'eux à travers les feuilles et la couverture.
Pour relier, j'ai utilisé du fil à broder en coton DMC n° 927, mais vous pouvez bien évidemment utiliser la couleur de votre choix. Si vous n'avez pas de fil à broder, un morceau de ficelle Baker Twine fera aussi l'affaire. Pour celles qui utiliseront du fil à broder, je vous recommande de séparer votre brin en 3 ( au lieu de 6 ) pour éviter un effet surcharge, comme vous allez repasser plusieurs fois au même endroit pour que ce soit bien solide.
Vous pouvez choisir de laisser le brin de fil pendant à l'extérieur auquel cas vous commencerez à piquer à l'extérieur. Si vous ne voulez pas que le fil pende, il faut commencer à l'intérieur. Commencez par piquer à travers un trou le plus près du bord puis passer dans le trou d'à côté. Recommencez l'opération 3 fois pour bien solidariser le tout ( vous repassez donc plusieurs fois au même endroit ). Terminez par un double noeud comme sur la photo et recommencez de l'autre côté.

Voilà, si vous avez bien suivi les consignes, vous avez maintenant un " stop bazar " redoutable.

Bonne réalisation à tous et toutes !


*Petit rappel pour les étourdies, ce DIY est uniquement destiné à un usage personnel et ne pourra en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial.


https://drive.google.com/?tab=mo&authuser=0#my-drive


https://drive.google.com/?tab=mo&authuser=0#my-drive













samedi 31 mai 2014

Résultat(s) du concours Le sac de printemps

Merci à toutes celles qui ont participé au concours pour gagner un exemplaire de mon sac de printemps ! Comme j'étais de bonne humeur aujourd'hui ( soleil, ciel bleu, travail qui avance très bien, toussa ), j'ai tiré au sort non pas une gagnante mais deux. Les lauréates sont Audrey Jeanne et Elise Baverel. J'attends vos coordonnées à toutes les deux pour pouvoir vous envoyer votre sac.
Pour les autres, j'espère que vous n'êtes pas trop déçues, je reviens dans quelques jours vers vous avec un DIY à télécharger.

Beau week-end à vous toutes, plein d'amour et de petits bonheurs.



jeudi 22 mai 2014

Un sac de printemps, concours dedans.

Pour fêter les beaux jours et un peu aussi les mamans ( mais pas que, toutes celles qui veulent sont évidemment joyeusement invitées à participer:-), je vous propose de gagner un exemplaire d'un sac que j'ai réalisé. 
Faire un sac, c'est ma façon à moi de ne rien faire, ça me détend et après je suis de bonne humeur. Pour les beaux jours, j'en voulais un aux teintes pastelles, très graphique et forme sac en plastique pas en plastique. Le voici donc.

Pour en gagner un exemplaire, vous devez me laisser un commentaire ( gentil parce que les méchants je les mets dans la poubelle ) sous ce post. Vous pouvez me rendre une petite visite sur la page Facebook de La p'tite Madeleine si le coeur vous en dit, et partager parce que c'est pas bien de ne garder les bonnes nouvelles que pour soi ( c'est très très laid même ).

Vous avez jusqu'au vendredi 30 mai pour poster votre commentaire. Rendez-vous samedi 31 mai pour le résultat du tirage au sort.

A la semaine prochaine !





mardi 20 mai 2014

Nouveautés.

Deux nouvelles illustrations arrivent dans la boutique bientôt. Une petite fille et un papillon bleu distrait qui a bien cru se poser sur une jolie fleur, et un petit garçon rêveur ( oui oui un garçon vous avez bien lu, je peux dessiner des garçons, je peux dessiner des garçons, je peux dessiner des garçons ! :-). J'espère qu'elles vous plairont. A retrouver dans la boutique dans les prochains jours.

Dans les jours qui viennent aussi, il y aura, non pas un mais deux concours. Un avec une boutique en ligne que j'aime beaucoup pour fêter son anniversaire, et avec laquelle vous pourrez gagner une affiche La p'tite Madeleine, et un autre spécialement pour les mamans. Je reviens vous voir très très vite pour vous en dire plus.

Merci pour votre présence et vos mots d'amours.